La Pénicilline, Quelle(s) Histoire(s) !

Que nous sachions ce qu’il a fait ou non, nous connaissons tous le nom d’Alexander Fleming. A l’instar d’un Isaac Newton ou Jonas Salk, Fleming fait partie de ces personnalités à l’origine d’une énorme avancée scientifique, qui propulsa son nom dans la postérité. C’est à lui que l’on doit la découverte de la pénicilline, en 1928. Mais avant d’évoquer les mécanismes de sa découverte et ses conséquences sur l’Histoire de l’humanité, posons-nous la question suivante : qu’est-ce que la pénicilline ? Et bien c’est une toxine que l’on trouve dans… de la moisissure. Ce type de moisissure fait partie du genre Penicillium. Au sein de ce genre, il existe plusieurs types de pénicilline, dont certaines sont utilisées dans la production de nombreux fromages. La moisissure bleu-vert que l’on retrouve sur les fruits, légumes, les fromages ou encore le pain, c’est du pénicillium. Celle qu’à découvert Fleming est la pénicilline G, ou penicillium notatum. Elle est inoffensive pour l’homme, et est un formidable remède contre les infections bactériennes. C’est le premier antibiotique à avoir été découvert, et cette découverte, vous allez le voir, est un tournant dans l’histoire de la médecine et de l’humanité. Elle permit notamment d’apporter un traitement très rapide et efficace contre la diphtérie, la syphilis, la gonorrhée, ou encore les staphylocoques, qui firent tous des ravages au cours de l’Histoire. Dans cet épisode, nous nous consacrerons donc à l’état des traitements avant la découverte de la pénicilline, avant d’évoquer Alexander Fleming et le développement à grande échelle de cet antibiotique pendant la Deuxième Guerre Mondiale. Enfin, nous évoquerons l’accueil qui lui a été réservé par le public et le monde scientifique, ainsi que son mauvais usage qui permettra à de nombreuses bactéries de devenir plus résistantes.    

 

Episode 1 :

Découvrez notre premier podcast sur l’Histoire de la Pénicilline. Dans cet épisode, nous vous expliquons ce qu’est la pénicilline et à quelles maladies elle permit d’apporter un traitement. L’occasion pour nous d’évoquer les traitements préconisés avant son utilisation massive, et sa découverte par Alexander Fleming, un matin de septembre 1928.

 

Episode 2 :

Découvrez notre deuxième podcast sur l’Histoire de la Pénicilline. Dans cet épisode, nous évoquerons un trio de scientifiques de l’université d’Oxford et les mécanismes qui ont permis de produire cet antibiotique à très, très grande échelle. Nous saisirons également l’occasion de parler des débuts du « mythe Alexander Fleming ».

 

Episode 3 :

Découvrez notre troisième podcast sur l’Histoire de la Pénicilline. Dans cet épisode, nous évoquerons la tentative par les autorités allemandes de mettre la main sur des échantillons de penicillium notatum dans les pays occupés, ainsi que l’importance que prendra la pénicilline dans l’effort de guerre des alliés. Nous saisirons également l’occasion de confirmer le « mythe Alexander Fleming » et évoquerons les expérimentations effroyables des autorités américaines après la guerre.

 

 

Episode 4 : Entretien avec le Dr. Philippe Glaser

Découvrez le quatrième podcast de notre cycle sur la Pénicilline. Dans cet épisode un peu spécial, nous quittons le format de la narration pour un entretien avec le Dr. Philippe Glaser, Responsable de l’Unité de recherche « Ecologie et évolution de la résistance aux antibiotiques » à l’Institut Pasteur de Paris. L’occasion pour nous d’évoquer l’influence qu’à eu la pénicilline sur la découverte de nouveaux antibiotiques et de dresser l’état des lieux de la résistance bactérienne de nos jours.

Références :

  1. Lucille Wright, Miracle Medicine Writing History at Army Hospital [La médecine miracle écrit l’histoire à l’hôpital de l’armée], The Ogden Standard-Examiner, July 5, 1943, Accessed November 10, 2020. https://www.newspapers.com/image/27174060.
  2. Antibiotiques : quand les bactéries font de la résistance. La lettre de l’Institut Pasteur, n°85, mai 2014.

https://www.pasteur.fr/sites/default/files/rubrique_nous_soutenir/lip/lip85-resistance_aux_antibiotiques-institut-pasteur.pdf

  1. Brian J. Werth, Pénicillines, Le Manuel MSD, Version pour professionnels de la santé, Maladies infectieuses, bactéries et médicaments antibactériens

https://www.msdmanuals.com/fr/professional/maladies-infectieuses/bact%C3%A9ries-et-m%C3%A9dicaments-antibact%C3%A9riens/p%C3%A9nicillines

  1. Gwyn Macfarlane, Alexander Fleming : the man and the myth [Alexander Fleming : l’homme et le mythe]. Cambridge (MA) : Harvard University Press; 1984.
  2. Howard Florey and others, Penicillin as a chemotherapeutic agent [la pénicilline comme agent chimiothérapeutique], The Lancet, p226-228, 24 aout 1940. https://www.ndorms.ox.ac.uk/files/news/19400824_florey_penicillinasachemotherapeuticagent_lancet.pdf
  3. B Lee Ligon. Penicillin: its discovery and early development [Pénicilline : sa découverte et son développement précoce]. Semin Pediatr Infect Dis. 2004 Jan ;15(1) :52-7. doi: 10.1053/j.spid.2004.02.001. PMID : 15175995.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/15175995/

  1. American Chemical Society International Historic Chemical Landmarks, Discovery and Development of Penicillin [Découverte et développement de la pénicilline].

http://www.acs.org/content/acs/en/education/whatischemistry/landmarks/flemingpenicillin.html

  1. Ronald Hare. The scientific activities of Alexander Fleming, other than the discovery of penicillin [Les activités scientifiques d’Alexander Fleming, autres que la découverte de la pénicilline]. Med Hist. 1983 Oct;27(4):347–372.

https://core.ac.uk/download/pdf/189449309.pdf

  1. Gladys L. Hobby, Meeting the Challenge [Relever le défi]. New Haven ; London: Yale University Press, 1985. Accessed November 12, 2020. http://www.jstor.org/stable/j.ctt1xp3smj.
  2. Jean-Charles Foucrier.L’épopée de la pénicilline, La guerre des scientifiques. 1939-1945, sous la direction de Foucrier Jean-Charles. Perrin, 2019, pp. 151-179.

https://www.cairn.info/la-guerre-des-scientifiques–9782262067939-page-151.htm

  1. Penicillin : opening of an era [Pénicilline, le début d’une nouvelle ère], US Department of Agriculture, Agriculture Research Service.

https://www.ars.usda.gov/midwest-area/peoria-il/national-center-for-agricultural-utilization-research/docs/penicillin-opening-the-era-of-antibiotics/

  1. Mariya Lobanovska, Giulia Pilla. Penicillin’s Discovery and Antibiotic Resistance: Lessons for the Future? [La découverte de la pénicilline et la résistance aux antibiotiques: Des leçons pour l’avenir ?] The Yale journal of biology and medicine 90,1 135-145. 29 Mar. 2017

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5369031/

  1. Sir Ian Fraser. Penicillin: early trials in war casualties [Pénicilline : premiers essais sur les victimes de guerre]. Br Med J (Clin Res Ed). 1984 Dec 22-29 ;289(6460):1723-5. doi: 10.1136/bmj.289.6460.1723. PMID: 6440621; PMCID: PMC1444789.
  2. Gwyn Macfarlane, Alexander Fleming : the man and the myth [Alexander Fleming : l’homme et le mythe]. Nature, VOL 308, 26 APRIL 1984.

https://www.nature.com/articles/308804a0.pdf?proof=t

  1. Julian Davies, Dorothy Davies. Origins and evolution of antibiotic resistance [Origine et evolution de la résistance aux antibiotiques].  Microbiology and molecular biology reviews : MMBR 74,3 (2010): 417-33. doi:10.1128/MMBR.00016-10

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2937522/

  1. Expérimentations : Washington s’excuse auprès du Guatemala, Par Constance Jamet

Publié le 2 octobre 2010 à 15 :27, mis à jour le 3 octobre 2010 à 15:28, lefigaro.fr

https://www.lefigaro.fr/international/2010/10/02/01003-20101002ARTFIG00344-experimentations-washington-s-excuse-aupres-du-guatemala.php

  1. S. Apologizes for Syphilis Tests in Guatemala [Les États-Unis présentent leurs excuses pour les tests sur la syphilis au Guatemala], par Donald G. McNeil Jr. Publié le 1er octobre 2010.

https://www.nytimes.com/2010/10/02/health/research/02infect.html

  1. Déclaration d’Helsinki de L’AMM – Principes éthiques applicables à la recherche médicale impliquant des êtres humains, Association Médicale Mondiale

https://www.wma.net/fr/policies-post/declaration-dhelsinki-de-lamm-principes-ethiques-applicables-a-la-recherche-medicale-impliquant-des-etres-humains/

  1. Menachem Shoham, Michael Greenberg, Preventing the spread of infectious diseases: antivirulents versus antibiotics [Prévention de la propagation des maladies infectieuses : antiviraux contre antibiotiques], Future Microbiology, 2217/fmb-2017-0011, 12, 5, (365-368), (2017).

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28339290/

  1. Alexander Fleming, Penicillin Nobel Lecture, Conférence du Prix Nobel, 11 décembre 1945. Nobelprize.org

https://www.nobelprize.org/uploads/2018/06/fleming-lecture.pdf

  1. Göran WennergrenHugo Lagercrantz, “One sometimes finds what one is not looking for” (Sir Alexander Fleming): the most important medical discovery of the 20th century [« On trouve parfois ce que l’on ne cherche pas » (Sir Alexander Fleming) : la plus importante découverte médicale du XXe siècle]. 20 décembre 2006, Acta Paedatrica, Volume96, Issue 1, January 2007, Pages 141-144 https://doi.org/10.1111/j.1651-2227.2007.00098.x
  2. Jonathan Wood, Penicillin: the Oxford Story [Pénicilline: l’Histoire d’Oxford], Oxford Science Blog, 16 juillet 2010.

https://www.ox.ac.uk/news/science-blog/penicillin-oxford-story

  1. Deborah Jowitt. (2005). The H-bug epidemic: the impact of antibiotic-resistant staphylococcal infection on New Zealand society and health 1955-1963 [L’épidémie de H-bug : l’impact de l’infection par le staphylocoque résistant aux antibiotiques sur la société et la santé en Nouvelle-Zélande 1955-1963.] Mai 2005, Thesis for: MHSc, Advisor: Associate Professor Lynne Giddings; Professor Linda Bryder

https://www.researchgate.net/publication/30040222_The_H-bug_epidemic_the_impact_of_antibiotic-resistant_staphylococcal_infection_on_New_Zealand_society_and_health_1955-1963

  1. Donald Gillies. (2006). Kuhn on Discovery and the Case of Penicillin [Kuhn sur la découverte et le cas de la pénicilline]. Contemporary Perspectives in Philosophy and Methodology of Science (pp.47-63)

https://www.researchgate.net/publication/332268883_Kuhn_on_Discovery_and_the_Case_of_Penicillin

  1. Eric Lax. The Mold in Dr. Florey’s coat: The Story of the Penicillin Miracle [La moisissure dans le manteaux du Dr. Florey: L’Histoire du Miracle de la Pénicilline]. Henry Holt and Company, 2 juin 2015 – 320 pages

https://books.google.fr/books?id=NFgXCAAAQBAJ&printsec=frontcover&hl=fr&source=gbs_atb#v=onepage&q&f=false

  1. Gilbert Shama. Zones of Inhibition? The Transfer of Information Relating to Penicillin in Europe during World War II [Zones d’inhibition ? Le transfert d’informations relatives à la pénicilline en Europe pendant la Seconde Guerre mondiale]. Department of Chemical Engineering, Loughborough University, Loughborough, Leics., LE11 3TU, UK

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19729093/

  1. Jean-Paul Gaudillière, « 1. Entre biologistes, médecins et militaires : la production et l’évaluation des antibiotiques », dans : , Inventer la biomédecine. La France, l’Amérique et la production des savoirs du vivant (1945-1965), sous la direction de GaudillièreJean-Paul. Paris, La Découverte, « TAP/Histoire des sciences », 2002, p. 36-79. URL : https://www.cairn-int.info/inventer-la-biomedecine–9782707136077-page-36.htm
  2. John Paul Rogers. A History of Penicillin: The Miracle of Medicine [Une Histoire de la pénicilline: le miracle de la médecine]. Kansas State University. Dept. of History

https://krex.k-state.edu/dspace/handle/2097/38147

  1. La chance et la science de Sir Alexander Fleming, L’Histoire, Mensuel 92, septembre 1986.

https://www.lhistoire.fr/la-chance-et-la-science-de-sir-alexander-fleming

  1. Nitti, le chercheur resistant, fr

https://www.pasteur.fr/en/node/9050