Article de la semaine : Un robot pour permettre aux plus jeunes de faire de l’exercice

Chaque semaine, nous sélections pour vous un article de la presse scientifique.

 

2 aout

Etude d’acceptabilité d’exercices assistés par un robot chez divers jeunes

Environ 80% des adolescents ne respectent pas les recommandations en matière d’activité physique (60 minutes ou plus par jour). L’activité physique est largement reconnue comme étant bénéfique pour une croissance saine ainsi que pour une bonne santé mentale et une bonne condition physique. Des interventions sont nécessaires pour promouvoir et encourager l’activité physique chez les jeunes afin de réduire le risque d’obésité. Étant donné que les adolescents bénéficient des technologies numériques, les plates-formes assistées par robot pourraient constituer un mécanisme novateur, innovant et attrayant pour la pratiquer une activité physique. L’objectif de cette étude était d’évaluer l’acceptabilité potentielle du coaching d’exercices assisté par robot chez divers jeunes.

 

En savoir plus

 

 

12 juillet

Les bactéries intestinales pour aider les enfants malnourris

Les enfants ayant souffert de malnutrition, même après avoir reçu suffisamment de nourriture, souffrent de graves problèmes de santé. Ils ne grandissent pas normalement, leur cerveau ne se développe pas correctement et ils restent vulnérables à certaines maladies. Dans le dernier numéro du magazine Science, deux études montrent que le fait de favoriser les bons microbes intestinaux peut aider ces enfants à se rétablir.

En savoir plus

 

 

 

 

5 juillet

Le futur de l’Art ?

Le premier artiste robot humanoïde, Ai-Da, s’intéresse au dessin, à la peinture et à la sculpture. Ce robot a été conçu en collaboration avec des artistes, des conservateurs, des informaticiens des universités d’Oxford et de Leeds et de la société Engineered Arts de Cornwall.

 

 

28 juin

Mieux cibler les médicaments contre la tuberculose

La tuberculose est responsable de plus d’un million de décès chaque année dans le monde. La prévalence de la résistance est alarmante, environ 20% des décès. Les infections à Mycobacterium tuberculosis sont particulièrement difficiles à traiter en raison de lésions hétérogènes qui limitent le contact avec les antibiotiques. Greenwood et al. décrivent dans le dernier numéro du magazine Science « en quoi la liaison médicament-lipide est un mécanisme prometteur pour mieux administrer les médicaments dans les sites infectés ».

En savoir plus