Monsieur cancer veut prendre toute la place – podcast

By Yannick

Bienvenue dans le premier podcast de la 2ème saison du coin des familles. Une chaîne de podcast qui a un peu évolué et est à présent à destination des enfants et leurs parents, grand parents, maitre et maitresses, etc. Le but ici est de parler de sciences, de découvertes scientifiques, mais aussi de recherche aux enfants.

 

Le sujet de cet épisode est un peu difficile, c’est vrai. Mais j’ai eu l’occasion de rencontrer beaucoup de parents qui étaient intéressés à parler de cette maladie, le cancer, à leurs enfants. En effet, cette maladie peut toucher un grand parent, un membre de la famille ou encore un copain de classe. Et c’est important d’en parler même si on sait toutes et tous que c’est parfois pas si évident de trouver les bons mots pour en parler. C’est pourquoi j’ai choisi de vous raconter cette histoire, « Monsieur Cancer veut prendre toute la place », qui certes apporte des explications sur cette maladie, mais raconte avant tout une histoire aux enfants…qui, par conséquent, se termine bien.

 

Dans quelques épisodes de la saison 1, nous avons rencontré pleins de personnages, comme « Génie », un gène qui avait une drôle d’idée ou encore Joan qui doit se protéger du soleil. Grâce à eux, nous avions vu que le corps est un puzzle géant…composé de plus de 60 000 milliards de petites pièces microscopiques. Sauf que ces pièces ne sont pas en carton, elles sont bien vivantes et on les appelle « cellule ». Chacune d’elle a une fonction au sein du corps humain. En effet, lorsqu’elles sont nombreuses elles forment ensemble des organes, comme le cœur, les os, les muscles ou la peau. Et pour que l’organe fonctionne bien correctement, les cellules sont bien organisées ensemble. Si jamais une venait à disparaître, une nouvelle naitra pour la remplacer. Ainsi, une cellule qui tranquillement vit sa vie va tout d’un coup recevoir des signaux qui vont lui ordonner de se diviser. Puis lorsqu’elle aura donné naissance à une nouvelle cellule elle va reprendre le cours normal de sa vie. Tout ça pour dire que, bien sûr quand nous sommes adultes et avons fini notre croissance, le nombre de cellules n’augmente pas comme ça d’un coup. Ce processus peut s’activer quand on se coupe par exemple. La peau perçoit un signal comme quoi des cellules sont manquantes et elles vont se diviser afin de créer pleins de cellules afin de reboucher le trou dû à la coupure, et faire une cicatrice. Une fois l’opération achevée, ce processus s’arrête. Cela veut donc dire qu’il existe dans notre corps des signaux qui vont dire aux cellules de se diviser et d’autres d’arrêter de fabriquer d’autres cellules. C’est ce qui fait qu’une cellule est bien réglée.

 

Cependant, une cellule peut parfois se dérégler. En effet, elle peut se mettre à mal comprendre les signaux ou bien ne plus les entendre. Elle va donc donner naissance à une autre cellule, qui sera comme elle déréglée. Puis de 2 on va passer 4, puis à 8, 16 , 32 et ainsi de suite, jusqu’à la formation d’une boule, qu’on appelle tumeur. Et si jamais cette tumeur veut prendre encore plus de place, elle devient alors Monsieur Cancer. Une histoire du Dr. Inna Kuperstein, chercheuse à l’institut Curie et Marina Thizeau, illustratrice.

 

 

Plus d’informations sur ces contes:Lien