Sélection de la Semaine #4

Sélection de la Semaine #4

04 avril 2018

Sélection de la Semaine #4

Si un jour vous rencontrez le Dr. James A. Levine, il essaiera probablement de vous convaincre que “trop s’asseoir tue”. Ceci est le message principal de ses deux dernières conférences, respectivement données à l’ “Institut Necker Enfants Malades” (Paris) et aujourd’hui, lors de la table ronde sur la santé et le bien-être à l’«Institute for Humanities Research» (Campus de Tempe, Arizona, Etats-Unis). Lors de cet évènement, les orateurs invités, qui proviennent d’une grande variété de disciplines, exploreront les concepts actuels et alternatifs promouvant la santé et leurs relations avec le bien-être (website).

Bougez ou Mettez-vous ou vos cellules au régime !

Durant 30 années de recherche, le Dr. Levine a conceptualisé la science du “NonExercise Activity Thermogenesis” (NEAT, soit la thermogenèse induite par une activité autre que physique). La NEAT correspond à l’énergie dépensée pour toutes les activités quotidiennes autres que le sommeil, les repas et le sport. Le Dr. Levine a démontré que la NEAT est la part la plus variable de la dépense énergétique, puisqu’elle fluctue entre 15%, pour les individus sédentaires, et plus de 50%, pour les personnes les plus actives. Ainsi, il n’est pas surprenant qu’une faible NEAT et la sédentarité sont des causes majeures d’obésité, de diabète, de cancers et de plus de 30 autres maladies chroniques. Pour prévenir ces pathologies, la balance énergétique doit être contrôlée, notamment par de simples changements de la vie quotidiennes. En effet, l’activité non liée à l’exercice physique peut être augmentée en marchant, par exemple, à plus de 2 km/h et en s’asseyant moins, une position favorable à l’apparition de tissus adipeux. Pour en savoir plus…Role of NEAT in resistance to fat gain in Humans, 1999; Non-Exercise Activity Thermogenesis, 2002 and Sick of sitting, 2015.

 

Dépenses énergétiques en fonction des conditions de travail. (a) travail en position assise ; (b) travailleur “NEATthousiaste” qui effectue par exemple la moitié des réunions en marchant ; (c) travailleur “NEATthlète » qui marche lors de chaque réunion et travaille debout. (figure issue de “Sick of sitting”, James A Levine, 2015)

 

Toujours dans ce domaine, un rapport récemment publié dans Nature et Cell Metabolism a montré qu’un régime faible en calorie, ce qui réduit le métabolisme, pourrait améliorer la santé des personnes âgées, voir prolonger leur espérance de vie. En savoir plus…. Enfin, le magazine Science rapporte cette semaine l’histoire de Jeremy, qui souffre de la maladie de Crohn. Cette pathologie est caractérisée par une inflammation du tractus digestif, liée à une accumulation de cellules immunitaires trop actives. Gary Glick, son père, qui est, et le hasard fait bien les choses, un spécialiste du métabolisme, a passé plus de 20 ans à élaborer un traitement permettant d’affamer les cellules immunitaires En savoir plus…

 

Egalement dans la presse scientifique

Les Natural Killers rejoignent la bataille contre le cancer

L’immunothérapie représente l’une des avancées les plus importantes dans le traitement du cancer. Malgré ce succès, certaines tumeurs élaborent des stratégies visant à échapper aux lymphocytes cytotoxiques, sensés les reconnaitre et les détruire. Or, ces tumeurs pourraient être préférentiellement la cible des cellules Natural killer. Ferrari de Andrade etal.présentent, cette semaine, une étude décrivant comment cette activité anti-tumorale peut être améliorée. En savoir plus…

 

La désoxygénation des océans : l’heure est à l’action

De nombreuses études montrent à présent que les taux d’oxygène dans les océans ont diminué fortement ces 50 dernières années, consécutivement à l’émission de gaz à effet de serre et de rejets de nutriments. Etant donné que la moitié de l’oxygène produit sur Terre provient des phytoplanctons, le déclin d’oxygène dans les océans impacte l’ensemble de la vie sur Terre et doit être urgemment surveillé avec plus d’attention. En savoir plus…