Le Prix Nobel de médecine 2017, le Pr. Michael Rosbash, est orateur au prochain colloque de la Fondation IPSEN

Le Prix Nobel de médecine 2017, le Pr. Michael Rosbash, est orateur au prochain colloque de la Fondation IPSEN

11 octobre 2017

Le Prix Nobel de médecine 2017, le Pr. Michael Rosbash, est orateur au prochain colloque de la Fondation IPSEN

Du 22 au 24 janvier 2018, la Fondation IPSEN organise, en collaboration avec le Salk Institute for Biological Studies et la revue scientifique AAAS/Science, le 12e colloque de la série «Biological Complexity», intitulé «Biology of Time». Parmi les orateurs prestigieux invités à donner une conférence, le Pr. Michael Rosbash (Université de Brandeis, Etats-Unis) a été récompensé ce lundi 2 octobre 2017 du prix Nobel de Médecine, pour ses découvertes des mécanismes moléculaires contrôlant le rythme circadien.

Parmi les nombreux évènements de la Fondation IPSEN, le 12e colloque de la série « Biological Complexity », organisé en partenariat avec le Salk Institute for Biological Studies et la revue scientifique AAAS/Science, aura lieu du 22 au 24 janvier 2018 sur la thématique de la biologie du temps. Les cycles quotidiens, lunaires ou saisonniers sont des phénomènes biologiques au même titre que la feuillaison, le sommeil, les cycles métaboliques, les migrations animales, qui émanent tous d’horloges biologiques internes. Ceci implique donc que la rythmicité de ces processus biologiques est contrôlée par une modulation temporelle de l’expression des gènes. Ce colloque à venir permettra de mieux comprendre la nature moléculaire des horloges biologiques, et comment elles modulent les rythmes journaliers des cellules et des organismes. Parmi les prestigieux orateurs invités, le Pr. Michael Rosbash (Université de Brandeis, Etats-Unis), est l’un des chercheurs pionniers ayant disséqué ces mécanismes.

 Lundi 2 octobre 2017, l’Assemblée Nobel, à l’institut Karolinska, a décerné au Pr. Michael Rosbash, ainsi qu’aux Professeurs Jeffrey C. Hall et Michael W. Young, le Prix Nobel de Médecine 2017 pour leurs découvertes des mécanismes moléculaires contrôlant le rythme circadien. Avec ses co-récipendiaires, le Pr. Rosbash a réussi à identifier le gène Period, qui code la protéine PER. PER s’accumule durant la nuit et est dégradée pendant le jour. Pendant les phases de nuit, PER s’associe avec un second facteur, TIM (issu du gène Timeless), qui empêche l’expression de gènes régulés par le rythme circadien.

Ainsi, le Pr. Michael Rosbash rejoint les 35 autres lauréats du Prix Nobel, qui depuis 34 ans, participent à différents colloques de la Fondation IPSEN, en tant qu’orateurs exceptionnels.

Pour plus d’informations ou vous inscrire (cliquer sur l’image):